Home ACTUALITÉS

Cérémonie de Présentation des voeux à l’UVICOCI. Danho Paulin souhaite poursuivre le renforcement des capacités des maires en 2023

559

jeudi 26 janvier 2023. Le Ministre Danho Paulin Claude Président de l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), , a souhaité , renforcer les capacités des maires pour l’année 2023, lors de la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an organisée au siège de l’institution à Abidjan-Plateau.
« Le renforcement des capacités de l’ensemble des maires doit être accentué en 2023 ainsi que le renforcement des financements et des partenaires au développement », a déclaré M. Danho. C’est ce qui explique l’accord signé avec l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC) dans le cadre de partage d’expériences, d’échange d’informations, du renforcement des capacités mutuel. L’UVICOCI, a aussi signé un accord avec le Bureau ivoirien des droits d’auteur (BURIDA) a l’effet d’accroitre les ressources propre des communes.

En ce qui concerne les actions déjà engagées il a souligné, que le plaidoyer qui a été mené pour le report de la mise en œuvre de la loi n° 2020-885 du 21 octobre 2020 portant régime financier des Collectivités territoriales et des Districts autonomes est à mettre à l’actif de la mobilisation de tous les premiers magistrats communaux.

Selon lui cette même mobilisation a permis dans un premier temps de créer les conditions de la rencontre entre les élus locaux et le ministre de l’Intérieur et ensuite à la mise en place du Comité conjoint de concertation sur la décentralisation (CCCD).

« C’est d’ailleurs les conclusions des travaux de ce comité qui vont alimenter, j’en suis sûr, le plaidoyer à mener auprès du Chef de l’État, Alassane Ouattara » a-t’il fait savoir.

Le maire de Toulepleu Kah Zion, porte parole des maires a pour sa part adressé les remerciements de tous les Maires à leur président pour les vœux de bonheur souhaités à leur égard. Il a par ailleurs, exprimé les vœux des maires au président quant à la prise en compte des recommandations faites après avoir passé au peigne fin le financement des collectivités, le statut de l’élu local, l’identification des besoins en formation et en renforcement des capacités des élus locaux et la mise en place des stratégies de promotion de la coopération décentralisée pour que le transfert des compétences aux maires soient enfin une réalité.

Un chèque à été remis à sept localités parmi les 12 qui ont été retenues pour bénéficier du financement du projet dénommé Fonds de soutien aux projets innovants (FSPI) financé par l’Ambassade de France.

Les localités de Bouna, Biankouma, Duékoué, Boundiali, Odienné, Soubré et Yakassé Attobrou ont bénéficié de cette première vague dudit financement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here