Home ACTUALITÉS

SALON INTERNATIONAL DE LA GEOMATIQUE 2023

347

Deux (2) jours de savoir et de connaissance à Sofitel Hôtel Ivoire

Plusieurs maires venus d’Afrique et d’Europe y ont pris part 

Annoncé à grandes pompes dans les médias et sur les réseaux sociaux, le salon international de la géomatique a ouvert ses portes à Sofitel Hotel Ivoire.

Ainsi, durant deux (2) jours (27 et 28 Avril), la CNTIG (Comité national de télédétection et d’information géographique  avec son partenaire L’UVICOCI (Union des Villes et Communes de CI), ont servi et enrichi les populations ivoiriennes et étrangères de connaissances « géomatiques »

Après les cérémonies de civilités et le mot de bienvenue du maire de la commune de Cocody  Monsieur Jean Marc Yacé, le commissaire général de Géomatique 2023 , le Docteur Edouard Fonh-Gbei, par ailleurs Initiateur du programme a fait savoir à ses invités que ce programme vise à sensibiliser les acteurs de développement sur les outils de géoinformation pour accroitre les ressources des villes et communes, s’est pourquoi propose –t’il des stratégies et solutions opérationnelles .

A sa suite, la brochette de personnalités gouvernementales présente à dans son ensemble félicité et loué cette  initiative digitale ; le ministre des sports, Danho Paulin Claude, porte-parole des collectivités (UVICOCI et ARDCI), a fait savoir que «  la géomatique permet une meilleure compréhension des dynamiques urbaines et une prise de décision plus éclairée en matière d’aménagement de territoire ». Le ministre de l’intérieur et de la sécurité Vagondo Diomandé a renchéri les propos du président de L’Union des Villes et Communes de CI  avant d’inviter ses maires et conseillers régionaux à s’approprier ces outils de bonnes gouvernances qui permettent une meilleure planification.

Refermant la série des Allocutions , le parrain de l’évènement, le ministre de la communication, Monsieur  Amadou Coulibaly, porte parole du gouvernement, a considéré le thème de cette 7ème édition, avant de relever qu’il cadre avec la mission du président Alassane Ouattara de faire de la transformation digitale un levier puissant de notre croissance économique ; selon lui « la géoinformation s’impose comme un levier indispensable à la modernisation des administrations publiques et privées et au développement local des collectivités ».

Le salon de la géomatique, fut un programme avec d’enrichissantes thématiques ; toutes traitées par des personnes outillées en la matière, venues abouler leurs expériences, mais aussi profiter des autres.

Ce fut une opportune occasion pour les structures nationales et internationales pour proposer des solutions  géospaciales aux entités décentralisées qui permettent l’échange et le partage de données liées à l’aménagement et au développement du territoire ; l’interconnectivité d’appareils intelligents pour une meilleure gestion des villes. La modélisation des changements climatiques, la surveillance météorologique, la cartographie des zones à risque par drone, l’identification et la géolocalisation des contribuables pour l’accroissement et la gestion des déchets etc. ….Tout  t’y est passé, aux plaisirs des centaines de visiteurs et participants ;

Mais également à la satisfaction des panélistes et conférenciers, fiers d’avoir assignés des connaissances à des novices et amateurs ; c’est pourquoi  ils ont été distingués  à la lecture des conclusions par des diplômes.

Et au commissaire générale d’espérer qu’aux termes de ces fructueux échanges, les maires et les gouverneurs des villes et communes africaines puissent désormais faire face à la problématique posée pour cette année 2023 dès l’entame du salon : comment assurer la maitrise de l’urbanisation par la digitalisation des communes et des provinces africaines ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here