Home Travel

Projet d’appui aux Autorités Régionales et Locales de Côte d’Ivoire.

222
????????????????????????????????????

Le lancement officiel du Projet d’appui aux Autorités Régionales et Locales de Côte d’Ivoire, à travers des initiatives concrètes d’insertion socio-économiques des jeunes, a eu lieu le 8 juillet 2019, au siège de l’Assemblée des Régions et Districts de Côte d’Ivoire (ARDCI), à Cocody. C’était en présence de personnalités de l’Union européenne, de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), de représentations diplomatiques, du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité et des élus locaux.

Ce projet d’un montant de 440 millions francs CFA est le fruit d’un partenariat signé le 20 décembre 2018, entre l’Union Européenne (UE) et l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), suite à un appel à projet.
D’une durée de trois ans, il permettra de renforcer les capacités de l’ARDCI, faîtière des trente-et-une (31) Régions et des deux (2) Districts de Côte d’ivoire ainsi que des communes chefs-lieux des Régions pilotes, afin de leur permettre d’assurer un meilleur pilotage du développement territorial.
Par ailleurs, l’ARDCI devra consolider son rôle de leadership dans le plaidoyer en faveur d’un approfondissement du processus de décentralisation, notamment par le transfert effectif des compétences et des moyens subséquents. Il s’agira par ailleurs, pour la faîtière d’animer un cadre de promotion des bonnes pratiques et de partage d’expériences en matière de gouvernance locale, d’une part, et d’assurer une cohérence et une complémentarité entre les différents projets/programmes initiés au niveau territorial, d’autre part.
Pour ce faire, trois (3) initiatives pilotes seront réalisées dans trois régions pilotes en vue d’opérationnaliser des dispositifs de formations et d’éprouver les compétences des régions, comme niveau pertinent de promotion d’un développement durable des territoires.

Dans la région du Kabadougou, le projet porte sur l’insertion socioéconomique des jeunes d’Odienné par l’entreprenariat social. A San Pedro, il s’agira d’opérationnaliser le centre de formation aux métiers de l’agriculture et de l’élevage pour l’insertion socioprofessionnelle et économique des jeunes. En ce qui concerne le Tonkpi, le projet porte sur la valorisation des sites touristiques, des activités culturelles et artisanales.
Représentant le Dr Eugène Aka Aouélé, Président de l’ARDCI, le Ministre Philippe Légré, Vice-président de la faîtière, a relevé que ce projet est une opportunité pour maintenir les jeunes sur place afin de contribuer au développement local.

Se succédant, MM. Pierre Baillet, Secrétaire Permanent de l’AIMF et Michel Laloge Représentant de l’Union Européenne, ont marqué leur engagement d’accompagner le développement de la Côte d’Ivoire à partir des territoires. Ils ont également souligné leur disponibilité à soutenir les élus locaux qui méritent d’être accompagnés dans la mise en œuvre des politiques de développement à la base.
M. Yaya Doukouré, Directeur de la Coopération Décentralisée à la Direction Générale de la Décentralisation et du Développement Local (DGDDL), représentant le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, a déclaré que ce projet est un cas concret de territorialisation des réponses au problème d’emploi des jeunes. Il s’est félicité de sa mise en œuvre. Puis, il a appelé à la mise en place de fonds de garantie pour le financement des micro-projets en faveur des jeunes dans toutes les régions de Côte d’Ivoire.

Source : SERCOM ARDCI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here